La Communauté de communes du Sisteronais-Buëch (CCSB) est située au nord du département des Alpes-de-Haute-Provence, dans le coude de la Durance et le barrage de Serre-Ponçon, et au sud des Hautes-Alpes marqué par les montagnes douces du Buëch, sans oublier les communes situées dans la Drôme.

Sisteron et sa citadelle, l’UNESCO Géoparc de Haute-Provence et le Parc naturel régional des Baronnies Provençales en sont les attractions majeures. Ici les vergers de pommes, de poires et les champs de lavande règnent en maîtres. Les villages perchés ont du caractère : Serres, Rosans ou l’Épine fleurent bon la Provence des montagnes et l’artisanat d’art Les « Hautes Terres de Provence » rassemblent villages et hameaux de moyenne montagne dont l’altitude varie de 600 à 1200 m.

L’été, les points d’eau rafraîchissants sont légions avec comme écrins les gorges de la Méouge et la base de loisirs de La Germanette à Serres. On s’adonne à de multiples activités de pleine nature telles que l’escalade sur les falaises mondialement connues d’Orpierre, le vol libre sur la montagne de Chabre qui surplombe Laragne-Montéglin, l’aéronautique sur les aérodromes de la Bâtie-Montsaléon et de Vaumeilh, sans oublier le VTT, la randonnée avec notamment le point culminant des Préalpes : le sommet des Monges à 2 115 m d’altitude, et la Via Ferrata de la Grande Fistoire.

Le Sisteronais-Buëch revêt de multiples visages, tous marqués par une histoire riche, en témoigne le prieuré de Saint-André de Rosans, millénaire et ses mosaïques, ou la majestueuse citadelle de Sisteron.
Directement connectée à l’autoroute A51, la CCSB est située à 1h10 d’Aix-en-Provence et de sa gare TGV et à 1h20 de l’aéroport international Marseille- Provence, ce qui permet de toucher à moins de 2h un bassin de 3,8 millions de consommateurs.